Aller au contenu principal

Nouvelles

Parution du premier numéro de la revue « Musiques: recherches interdisciplinaires »

24 mai 2024
Nous sommes heureux de vous annoncer la parution du premier numéro de la revue de l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique de l’Université Laval (OICRM-Laval) « Musiques: recherches interdisciplinaires ». En accès libre ! La thématique de ce numéro inaugural est intitulée « Musiques: pour un décloisonnement disciplinaire ». Il est composé d’une introduction, de trois articles, de deux essais ainsi que d’une recension. Nous tenons à remercier l’équipe de création et de gestion de la revue, ainsi que tous les auteurs dont le travail a permis la réalisation de ce premier numéro. Vous pouvez accéder à la revue en suivant le lien ci-dessous: Accéder à la revue

Colloque – La recherche musicale interdisciplinaire en réflexion/action

29 avril 2024
Sophie Stévance, avec Jean-Philippe Després, Serge Lacasse et Valerie Peters, ont obtenu une subvention du CRSH pour organiser le colloque « La recherche musicale interdisciplinaire en réflexion/action », qui aura lieu les 17 et 18 mai 2024 à la Faculté de musique de l’Université Laval. Sous l’égide de la Chaire de recherche du Canada en recherche-création, détenue par Professeur Stévance, et l’OICRM-ULaval, cet événement propose de réfléchir sur la recherche participative en musique, qui représente un carrefour dynamique où l’interdisciplinarité, la recherche-action, la recherche-intervention et la recherche-création convergent pour enrichir à la fois la théorie et la pratique de la musique. Des chercheurs internationaux de différents domaines, comme la musicologie, la pédagogie, la psychologie, l’anthropologie ou les sciences médicales, se réuniront pour aborder diverses perspectives et compétences au sein d’un processus collaboratif en vue de mieux comprendre la musique comme phénomène social, culturel et cognitif, et l’impact de la collaboration sur la formation étudiante. Vous trouverez le formulaire d’inscription ainsi que le programme complet de l’événement ci-dessous. Formulaire d’inscription Programme complet

Recrutement – Projet de Sarah-Anne Arsenault

26 avril 2024
L’étudiante au doctorat en musicologie Sarah-Anne Arsenault est à la recherche de participant pour son projet de recherche-création. Vous pouvez lui manifester votre intérêt ainsi que lui demander davantage d’information en la contactant à l’adresse suivante: sarah-anne.arsenault.1@ulaval.ca. Vous trouverez la description de son appel à candidatures ci-dessous: « Dans le cadre de mon projet doctoral en musicologie/recherche-création, je suis à la recherche d’étudiants en musique intéressés à participer – ce printemps ou cet été – à la co-création d’une ou plusieurs chansons populaires, ainsi qu’à discuter de leur capacité à créer, à collaborer et à jouer divers genres musicaux. Mon projet vise en effet à comprendrel’influence des programmes en interprétation classique et jazz sur la capacité des étudiants à co-créer dans un autre genre musical que le leur. Plus largement, je souhaite vérifier si ces programmes préparent bien les étudiants à leurs futures carrières en musique,qui impliqueront bien souvent de savoir arranger, improviser, jouer des musiques populaires, etc. Qui peut participer?  Pour pouvoir participer à ce projet, il faut : être inscrit dans n’importe quel programme en musique de 1er ou 2ème cycle (ou être en voie d’obtenir son diplôme); avoir complété un DEC en musique et au moins 1 année (OU avoir complété au moins 2 années) dans un programme de 1er cycle en interprétation classique ou jazz; avoir un intérêt à co-créer (arranger, réinventer ou composer) une ou plusieurs chansons populaires avec d’autres étudiants en musique. *Aucune expérience en musique pop ou en composition n’est requise* En quoi consiste la participation? Je rencontrerai d’abord les participants en entrevue individuelle pour les interroger sur leur parcours musical, leur expérience à l’université, leur aisance avec la co-création et leur perception des musiques populaires. L’entrevue pourra se tenir à distance ou à la Faculté de musique, et durera de 30 à 45 minutes. Je répartirai ensuite les participants en petits groupes de 4 ou 5 étudiants, dont au moins 2 en classique et 2 en jazz. Puis, au printemps ou à l’été, chaque groupe se réunira au studio LARC de la Faculté de musique pour arranger ou composer une ou plusieurs chansons populaires. La durée et le nombre de rencontres seront laissés à la discrétion du groupe, selon le projet créatif choisi. Les groupes auront aussi la possibilité d’enregistrer leur(s) chanson(s) au LARC ou de les performer sur scène au Théâtre de la Cité Universitaire. Par la suite, je rencontrerai de nouveau les participants en entrevue individuelle pour les interroger sur leur expérience. Enfin, j’organiserai une rencontre de groupe pour leur présenter mes premiers résultats d’analyse et obtenir leurs impressions. À noter qu’à tout moment, les participants pourront se retirer du projet, peu importe la raison. Pour participer à mon projet ou pour en savoir plus, contactez-moi à l’adresse sarah-anne.arsenault.1@ulaval.ca.  N’hésitez pas non plus à en parler autour de vous; il est tout à fait possible de participer à ce projet entre amis. Merci et bonne fin de session! Sarah-Anne Arsenault » ___ Titre du projet de recherche : « L’influence des programmes en interprétation classique et jazz sur l’habitus musical : analyse de la co-création de chansons populaires par des étudiants en musique » Nom de la chercheuse : Sarah-Anne Arsenault Ce projet a été approuvé par le Comité d’éthique de la recherche de l’Université Laval :No d’approbation 2023-446 / 24-02-2024

Soutenance de thèse de doctorat – Maude Carrier

25 avril 2024
L’étudiante à la Faculté de musique de l’Université Laval Maude Carrier fera sa soutenance de thèse de doctorat, intitulée « Les stratégies d’écriture de la chanson dans un style inspiré des singer-songwriters d’influence folk. La prosodie au service du pouvoir d’évocation ». L’événement aura lieu le mercredi 1er mai à 13h à la salle du conseil universitaire (CSL-3632).

Colloquium – Ludovic U. Tourigny

22 avril 2024
Bonjour, Cette semaine, dans le cadre du Colloquium de l’OICRM-ULaval, nous aurons le plaisir d’accueillir Ludovic U. Tourigny, étudiant à la maîtrise en musicologie (recherche-création) sous la direction de Sophie Stévance. Sa présentation s’intitule « L’étude de la composition du paysage sonore urbain : écosophie et création musicale environnementale ». Résumé de la présentation : Cette communication vise à présenter le projet de mémoire de l’étudiant. Ce projet s’intéresse aux caractéristiques de l’esthétique des musiques enregistrées composées avec des sons issus des espaces urbains extérieurs par une approche de recherche-création. Cette présentation vise à mettre l’accent sur les concepts théoriques entourant et guidant le projet ainsi que sur la méthodologie envisagée. On y parlera donc de l’écosophie guattarienne, cette perspective visant la transformation des luttes écologiques par la prise en compte de registres écologiques environnementaux, sociaux et mentaux, afin de décrire la réalité triple nature-collectivité-individualité qui régit notre rapport au monde. L’écosophie propose l’art comme vecteur de nouvelles subjectivités qui pourrait contribuer à la transformation recherchée des luttes écologiques. La création d’une œuvre musicale environnementale servira donc à mettre en évidence l’interaction entre les trois écologies pour proposer la musique environnementale comme un objet écosophique témoignant d’une vision de l’humain et de la nature en relation d’interdépendance et non d’opposition. Cette création sera réalisée en utilisant des sons collectés sur un espace urbain de la ville de Québec et agencés selon une typologie développée à partir des travaux du World Soundscape Project, groupe de chercheurs et chercheuses s’intéressant aux enjeux écologiques liés aux paysages sonores. Notice biographique : Ludovic U. Tourigny est un étudiant à la maîtrise en musicologie (recherche-création) sous la direction de la professeure Sophie Stévance. Il est également compositeur de musiques électroniques, ambiantes et environnementales, et cherche à explorer à travers ses œuvres la création d’espaces imaginaires ainsi que la rédaction par la musique de récits de voyage géopoétiques. La relation entre ces différents espaces construits est abordée par la figure du labyrinthe. Ainsi, il est suggéré d’appréhender l’écoute d’une œuvre comme la visite d’un territoire dans lequel se perdre. Le profil de chercheur-créateur permet à Ludovic de réunir ses deux pratiques principales au sein de mêmes projets. La présentation aura lieu via Zoom vendredi le 26 avril 2024. Vous pourrez y accéder en suivant le lien ci-dessous. Lien vers la présentation

Colloquium Sarah-Anne Arsenault

9 avril 2024
Cette semaine, dans le cadre du Colloquium de l’OICRM-ULaval, nous aurons le plaisir d’accueillir Sarah-Anne Arsenault, étudiante au doctorat en musicologie (recherche-création) sous la direction de Sophie Stévance. Sa présentation s’intitule « L’influence des programmes en interprétation classique et jazz sur l’habitus musical : analyse de la co-création de chansons populaires par des étudiants en musique ». Voici le résumé de sa présentation: « La collaboration entre musiciens de genres musicaux variés suscite un intérêt croissant dans différents domaines de la recherche en musique. Toutefois, peu d’études se sont penchées sur l’influence de la formation musicale classique ou jazz dans ce type de collaboration. Adoptant l’approche de recherche-création, le projet de recherche présenté dans cette communication visera à étudier l’influence des programmes en interprétation classique et jazz sur la capacité des étudiants à créer et à collaborer dans un autre genre musical que le leur. Liée à la notion d’habitus de Bourdieu, cette capacité sera étudiée en contexte de co-création de chansons populaires par de petits groupes formés d’étudiants en classique et en jazz. Plus largement, ce projet cherchera à repenser les programmes universitaires en musique de manière à y favoriser, entre autres, la polyvalence stylistique des étudiants ainsi qu’une meilleure connaissance pratique et théorique des musiques populaires. » Candidate au doctorat en musicologie/recherche-création sous la direction de Sophie Stévance, Sarah-Anne Arsenault a réalisé son mémoire sur le processus de co-création d’une chanson avec des jeunes. Dans son projet doctoral, soutenu par une bourse d’études supérieures du CRSH, elle s’intéresse à la co-création entre genres musicaux variés et réfléchit à l’adéquation entre les programmes universitaires en musique et la réalité du monde musical professionnel. En parallèle, Sarah-Anne est active comme compositrice pour le théâtre et la comédie musicale, ayant notamment remporté avec Dillon Hatcher le Prix Bernard-Bonnier des Prix Théâtre 2022-2023 pour le meilleur environnement sonore. La séance aura lieu via Zoom, le vendredi 12 avril à 9h. Lien de la séance

Infolettre du mois d’avril 2024

2 avril 2024
Ce mois-ci, plusieurs de nos membres sont mis en vedette dans l’infolettre de la Faculté de musique de l’Université Laval. Vous pourrez consulter toutes les nouvelles en visitant le lien ci-dessous. Infolettre avril 2024

Colloque 2024: « Héritages et résonances d’ici et d’ailleurs » Colloque annuel de la Société québécoise de recherche en musique (SQRM)

25 mars 2024
La Société québécoise de recherche en musique (SQRM) a le plaisir de lancer un appel à communications pour son prochain colloque annuel, organisé en collaboration avec la Faculté de musique de l’Université Laval ainsi que le Conseil québécois du patrimoine vivant et la Chaire UNESCO en transmission culturelle chez les Premiers Peuples comme dynamique de mieux-être et d’empowerment. Cette journée d’échanges scientifiques et de rencontres sera dédiée à la recherche sur les musiques traditionnelles du Québec et d’ailleurs, anciennes et contemporaines, en explorant leurs héritages et leurs résonances multiples dans nos sociétés actuelles. Nous invitons les chercheur.euse.s en musique de tous horizons disciplinaires à nous soumettre une proposition de communication s’inscrivant – sans toutefois s’y restreindre – dans l’un des axes thématiques suivants :  Héritages et contemporanéités musicales des Premiers Peuples Folklore et patrimoine franco-américain, canadien-français et québécois Pratiques et musiques diasporiques des communautés issues de l’immigration plus récente Pédagogies des musiques traditionnelles en milieu amateur, scolaire ou professionnel Collaborations, échanges et fusions entre différentes traditions musicales Nous encourageons vivement les contributions des personnes étudiantes, postdoctorantes, chargées de cours, ainsi que celles issues des milieux d’enseignementet de la pratique musicale (chant, danse, composition). Veuillez faire parvenir votre proposition de communication de 250 mots maximum, accompagnée d’une courte biographie de 75 mots àcolloque@sqrm.qc.ca d’ici le 8 avril 2024.  Vous trouverez la documentation complète de l’appel via le lien ci-dessous. Documentation complète de l’appel

Colloquium – Hélène Drolet

12 mars 2024
Cette semaine, dans le cadre du Colloquium de l’OICRM-ULaval, nous aurons le plaisir d’accueillir Hélène Drolet, étudiante à la maîtrise en musicologie sous la direction de Sophie Stévance. Sa présentation s’intitule « Examiner la création de personnages dans les performances de Diane Dufresne ». Voici le résumé de sa communication: « Depuis 1972, et à travers chaque album et chaque spectacle, Diane Dufresne nous invite dans un monde foisonnant de personnages qu’elle incarne avec une maîtrise impressionnante, offrant ainsi une expérience d’écoute multi-dimensionnelle et captivante. En sélectionnant les chansons où son interprétation transcende le texte, nous sommes témoins de la créativité de Diane Dufresne. Grâce aux outils des performance studies, il est possible d’explorer en profondeur les personnages, la voix, le texte et les performances de cette artiste exceptionnelle, nous permettant ainsi de mieux saisir son héritage artistique qui s’étend sur plus de cinquante ans. En quoi l’interprétation vocale, les personnages et les performances de Diane Dufresne, notamment à travers ses albums et spectacles de 1972 à 2018, peuvent-ils être examinés à la lumière des performance studies pour mieux comprendre son travail? » En parallèle avec sa carrière d’analyste informatique, Hélène Drolet consacre une grande partie de son temps libre à l’apprentissage de la musique à travers le piano, la clarinette et le chant, en plus de se produire au sein de chœurs consacrés aux répertoires classique, jazz et populaire. À sa retraite, elle s’inscrit au profil Théâtre Musical du Cégep Sainte-Foy, puis au baccalauréat en musique-chant classique à l’Université Laval. Afin de mieux comprendre comment se manifeste la créativité de l’artiste Diane Dufresne à travers ses personnages, sa voix et ses textes, Hélène effectue depuis 2022 sa maîtrise en musicologie à l’Université Laval, sous la direction de Sophie Stévance. La présentation aura lieu vendredi le 15 mars à 9h sur Zoom. Vous pourrez y assister en suivant le lien ci-dessous. Lien vers la présentation

Colloquium – Arthur Douchet

21 février 2024
Bonjour, Cette semaine, dans le cadre du Colloquium de l’OICRM-ULaval, nous aurons le plaisir d’accueillir Arthur Douchet, étudiant à la maîtrise en musicologie sous la direction de Sophie Stévance. La séance se tiendra via Zoom le vendre 23 février à 9h. Au plaisir de vous y voir. Lien vers la séance Zoom

Concours de jazz de l’Université Laval

12 février 2024
Le concours de jazz de l’Université Laval a été créé en 2014 par le professeur agrégé Rafael Zaldivar dans l’optique de valoriser l’expertise en interprétation et en création de tradition jazz au sein de la Faculté de musique de l’Université Laval. Ceci est un concours pour les interprètes-créateurs qui fournit un espace unique d’échange entre les étudiants universitaires et collégiaux. Contrairement à d’autres concours axés sur l’interprétation, le concours de jazz de l’Université Laval met l’accent sur six compétences essentielles au curriculum jazz : l’interaction, la composition, l’improvisation, la transcription, la transposition et la lecture à vue. Les étudiants universitaires et collégiaux de la province de Québec sont tous invités à s’inscrire à cette édition en vue de vivre une expérience professionnelle d’exception sur la scène jazz. Les candidats qui se présenteront au concours seront tous écoutés et évalués par un jury de renommée nationale et internationale.  Seulement les six meilleurs candidats seront invités à donner un concert pendant la demi-finale qui aura lieu le jeudi 3 octobre 2024 au Théâtre de la cité universitaire (TCU) de l’Université Laval. Parmi ces six prestations, quatre candidatures seront retenues pour la finale qui aura lieu le vendredi 4 octobre 2024 au TCU. La tenue de cette nouvelle édition du concours est possible grâce aux fonds philanthropiques de la Faculté de musique de l’Université Laval ainsi que la collaboration de l’Institut Canadien du Jazz et du Festival Québec Jazz en juin. Au total, trois prix seront décernés :1. Le gagnant du premier prix d’excellence de l’Université Laval recevra un montant de 7 000 $, en plus d’une occasion de se produire en concert lors du Festival Québec Jazz en juin de l’été 2025. Il aura également la chance de tourner une vidéo de qualité professionnelle au studio LARC de l’Université Laval, accompagné par l’équipe de production de ce festival.2. Le candidat qui remportera la deuxième place (prix du meilleur talent artistique) recevra un montant de 5 000 $, en plus d’une occasion de se produire en concert lors du Festival Québec Jazz en juin de l’été 2025. 3. Le candidat qui remportera la troisième place (prix de la relève Gabriel Hamel) recevra un montant de 3 000 $, en plus d’une occasion de se produire en concert lors du Festival Québec Jazz en juin de l’été 2025. Date limite : La période des mises en candidature est ouverte depuis le 6 février 2024 à 8h et fermera le 31 juillet 2024 à 23h59 (HNE). Pour obtenir les informations et les règlements détaillés du concours, veuillez consulter la fiche de l’édition 2024 ci-dessous. Fiche de l’édition 2024

Appel à contributions pour la revue Musiques: Recherches interdisciplinaires

10 février 2024
La revue Musiques : Recherches interdisciplinaires lance un appel à contributions pour son numéro athématique à paraître à l’automne 2024. Rattachée à l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique de l’Université Laval (OICRM-ULaval), la revue Musique : Recherches interdisciplinaires répond au besoin de publier les recherches en musique dont la volonté est de dépasser les limites disciplinaires. Musiques : Recherches interdisciplinaires est une revue publiée en libre accès, trilingue (français, anglais et espagnol), et dont le contenu se situe dans le champ des possibles en musique, sans nécessairement recréer les frontières existantes et persistant toujours dans le domaine de la recherche musicale. Cette vision interdisciplinaire permet d’élargir les perspectives d’analyse et de mieux appréhender la musique dans son contexte social, culturel et cognitif, et à travers toutes les branches de la musique et ses ramifications dans de multiples domaines. Que ce soit en recherche ou en pratique, en croisant les méthodes empruntées aux sciences humaines et sociales ou à celles dites « exactes », la revue désire mettre de l’avant un dialogue véritable entre les différents domaines musicaux, tant au Canada qu’à l’international. Musiques : Recherches interdisciplinaires propose un espace de réflexion grâce à la possibilité de publier des essais, de débat scientifique à travers ses articles revus par les pairs, d’expression par la publication d’entrevues, et de découverte suivant la diversité des recensions qui s’y retrouvent. La revue s’adresse ainsi à toute personne plaçant la musique au cœur de ses recherches, ainsi qu’à toutes celles et tous ceux qui se sentent interpelés par l’importance de la musique dans la production de savoirs scientifiques. Pour plus d’information ou pour soumettre une proposition à la revue Musiques : Recherches interdisciplinaires, consultez la page de soumission.